Librairie archi Paris VOLUME
47, rue Notre-Dame de Nazareth_Paris 3 (France)
M° République / Temple / Arts & métiers / Strasbourg-Saint-Denis
téléphone : +33 (0)1 85 08 02 86 / contact@librairievolume.fr

VOLUME_f
librairie et bien plus centrée sur l'architecture, urbanisme et paysage
bookstore and so much more focused on architecture, urbanism and landscape
VOLUME_PARIS
Je veux des infos de VOLUME ! / Give me some news!

Du mardi au samedi de 11h00 à 20h00

From tuesday to saturday from 11.00(am) to 8.00(pm)

BIENTÔT CHEZ VOLUME
EXPOSITION


Benoît FOUGEIROL
Tentative d'épuisement III

Marie SOMMER
Les ruines circulaires

jusqu'au 8 février

En association avec Punto de Fuga
VOLUME HORS-LES-MURS
Jeudi 16 FÉVRIER - 19H30

RENCONTRE PAYSAGE RENCONTRE

PAYSAGES RÉACTIONNAIRES

avec

Federico FERRARI
Dans le champ du projet, la nature est aujourd’hui sans cesse évoquée. Invoquant l’impératif environnemental et écologique, les architectes promettent de rendre la ville de demain plus accueillante et agréable, grâce à une architecture de plus en plus végétale. Des images séduisantes et verdoyantes, associées à un vocabulaire étranger au champ lexical du projet, cachent l’architecture en tant qu’objet minéral. L’hégémonie et l’abus de la notion de paysage révèlent en réalité des problématiques culturelles profondes. Le retour à l’identité, aux racines, au lieu : un triptyque hégémonique chez les architectes et le grand public, qu’il convient de remettre en question. Politiquement très ambigus dans leurs implications, ces nouveaux mots d’ordres instrumentalisent une version banalisée de la beauté. C’est en ce sens que nous parlons ici de paysages réactionnaires. L’acception esthétisante et nostalgique du paysage transforme l’impératif écologiste en une idéologie dénuée de toute l’urgence politique que la question mériterait. Cet ouvrage, en dressant une histoire synthétique du « dispositif visuel » structurant une certaine idée de Modernité, entend montrer comment cette dérive contemplative du paysage est révélatrice d’une crise de la notion de projet, entendu dans son sens le plus profondément politique. Nous entendons au contraire affirmer une conception du paysage complexe et évolutive, synthétisant plusieurs questions (d’échelle, de temps, d’objectivité/subjectivité), contre toute rhétorique nostalgique de la belle intégralité perdue.
Jeudi 9 FÉVRIER - 19H30

VERNISSAGE PHOTOGRAPHIE VERNISSAGE

GIAIME MELONI

Villaggio ENI / Borca di Cadore
conçu par l'architecte
Edoardo Gellner

Le village Eni de Borca de Cadore (IT) fut construit dans les années 50 et 60 à l'initiative de Enrico Mattei, directeur générale de ENI (entreprise pétrolière italienne).

Aux pieds des Dolomites, patrimoine mondial de l’UNESCO, le dessin de ce village créé ex-nihilo est attribué à Edoardo Gellner, architecte d’origine autrichienne installé dans la vallée.
Le village compte une église (dessinée avec Carlo Scarpa), une colonie de vacances pour 600 enfants, 260 villas, 2 hôtels et un camping.
Pendant plus de 40 ans ce lieu a accueilli les familles des employés, des cadres et des dirigeants de ENI, qui voulaient developper une politique 'welfare' d’entreprise.

Abandonné par ENI en 1991 le complexe a été acheté en 2001 par Minoter afin de valoriser à nouveau ce lieu. Dans le cadre de ces activités sur le patrimoine immobilier, depuis 2013 Dolomiti Contemporanee mène un projet artistique : Progetto Borca. Il s’agit d’un projet ambitieux visant à construire une nouvelle histoire du bâtiment de la Colonie de vacances (35000 m2 + 4 km de couloirs).

Les images ont été réalisées entre juillet et novembre 2016 par Giaime Meloni lors des repérages pour la residence qu'il développe actuellement avec Progetto Borca. Ni illustrations ni véritables documents ces photos construisent une relation visuelle avec l’oeuvre de Edoardo Gellner.

 

Giaime Meloni est photographe et docteur de recherche en architecture. Son travail s’attache à explorer, du point de vue pratique et théorique, le rôle de la photographie comme instrument sensible de reproduction de l’espace. Ses recherches font l’objet des publications (MAM Saint Etienne) et conférences internationales (CCA, FAUP). Il enseigne entre Italie et France la discipline photographique comme outil de conception du projet architectural.
Il est cofondateur d’Atmosphériques Narratives, studio de recherches et de créations éditoriales dédiées à l’architecture et à la transformation des territoires contemporaines.